J'ai testé pour vous Sheltered du studio Team17

J'ai testé pour vous Sheltered du studio Team17

L'apocalypse c'est maintenant !

Petit jeu à 13 euros sur Steam, Sheltered m'a pourtant occupé de nombreuses heures. Il propose de gérer une famille de 4 individus reclus dans un bunker de fortune : craft, gestion de ressources, PvE et exploration sont au programme dans ce contexte radioactif tout en 2D.

Un studio bien connu

Au lancement du jeu, quel ne fut pas mon étonnement en découvrant le logo du studio bien connu pour sa licence Worms : Team17. Depuis peu le studio nous séduit avec de petits jeux pleins de charme (car tout en pixel, mon grand amour !). Après l'excellent The Escapists (dispo début 2015), puis Penarium (fin 2015), nous voici avec ce nouveau titre depuis le 15 Mars.

Personnellement, ayant joué (et apprécié) Fallout Shelter sur mobile, j'ai eu peur de tomber sur une redite. Que nenni ! Au final l'expérience est similaire, certes, mais beaucoup plus avancée et différente sur de nombreux points.

des graphismes retro mais pleins de charme

Du pixel raffiné

Il faut saluer le travail effectué au niveau artistique : pour du graphisme rétro pixellisé, il a fière allure. Raffiné et plein de petits détails, on ressent parfaitement l'ambiance post-apocalyptique. Les murs souffrant du temps et de l'usure, les paysages des expéditions, les effets atmosphériques (tempête de sable, pluie radioactive ou non)... bref le décor est posé de belle manière. Le tout avec un cycle jour/nuit grâce auquel tu pourras admirer un beau coucher de soleil pixélisé (ce n'est pas ironique !).

Un garde-manger a moitié plein, ou à moitié vide ?Le jeu fourmille de petits détails vraiment plaisants : tu verras la bibliothèque se remplir en fonction du nombre de livres récoltés. Idem avec le garde-manger et tes précieuses denrées ou encore la peinture s'effritant au fur et à mesure. C'est accessoire visuellement je te l'accorde, mais quelle ne fut pas la satisfaction de voir le garde-manger plein !

L'animation des personnages est, elle aussi, soignée et fluide. Quelques animations supplémentaires, lorsqu'un personnage lit par exemple, auraient été bienvenues... mais je "chipote" un peu.

Il y a toujours quelque chose à faire

La vie dans un bunker ce n’est pas de la tarte... si, en fait ça peut l'être si le monde au-dessus de vos têtes est vivable. Ce qui est loin d'être le cas. La surface c'est plutôt ambiance Mad-Max : Cannibalisme, raquette, tuerie, gang de punk lugubre, bref ce n’est pas la joie. En plus de ça, le monde est balayé par des radiations. Il te faudra sortir couvert (on ne le répète jamais assez !).

Et, le summum de la loose, c'est que le bunker est dans un sale état, petit et mal équipé (sortez couvert quand même). Il va falloir planifier et cliquer intelligemment pour préserver sa famille du traumatisme d'enterrer un de ses membres.

D'ailleurs, parlons famille : contrairement à ce que nous dit Maxime le Forestier, Sheltered nous propose de choisir sa famille en début de partie. Caractéristiques, traits de caractère, coupes de cheveux, têtes, vêtements. Ceci afin de personnaliser un peu l'expérience et rendre l'aventure plus facile ou plus difficile selon les traits choisis.

Il a comme un air de gouverneur de The Walking Dead hein ?

Il faudra alors répartir les tâches sur ce grand nombre de 4 personnes (même le ménage). Néanmoins il te sera permis de recruter à loisir d'autres rescapés qui resteront si tu es accueillant avec eux. 

Seulement voilà, le filtre à air, le récolteur d'eau, et les repas sont des ressources précieuses et comme dans les Sims, ta famille a besoin de manger, boire, chier aller aux commodités et se doucher chaque jour.

Il est alors nécessaire de poser des pièges pour récolter du gibier car les conserves de cassoulet bio vont partir vite. Et pour conserver la viande, il faut en amont un congélateur. Sans congélateur, seules les expéditions te fourniront de quoi nourrir ta famille. Mais pour ça il faut des sacs pour transporter les denrées et les ramener...

Pendant ce temps dans le bunker les autres devront entretenir l'ensemble de l'équipement de survie (du lit au récolteur d'eau) et contacter des marchands avec la radio entre deux corvées...

Il faudra réparer les équipements de survie régulièrement

Il y a une tonne de choses à faire pour assurer la survie de la famille. Tu devras calculer sur le court terme et sur le long terme. La plupart des équipements peuvent être améliorés pour accueillir plus de personnes, leur résistance ou leur performance, mais ça te coûtera cher en ressources.

Man VS the world

Pour améliorer les conditions de vie ou tout simplement nourrir la famille, les expéditions seront obligatoires. Mais attention, la surface grouille d'animaux sauvages et de toutes sortes de dégénérés ! Ces excursions touristiques proposent des interactions plutôt variées : marchandages, recrutement, découvertes de lieux et un bon lot de confrontations.

Le level-up des membres de votre tribu aura de l'importance pour éviter ces confrontations ou en sortir vainqueur. L'intelligence par exemple permet d'éviter quelques combats et la force de frapper plus fort.

L'essentiel est dans la préparation. Avant de partir faire un tour, prends de quoi te protéger des radiations, un sac et un couteau. Sans une bonne préparation, une sortie peut se révéler inutile, voire fatale.

Les combats se font au tour par tour

Une difficulté équilibrée

Au début la tâche se révélera difficile. Le temps de comprendre les mécanismes et les enjeux de la survie, il y a de fortes chances que tu décimes ta première famille. Surtout les premiers jours. Mais une fois quelques équipements améliorés, le défi sera plus aisé.

Bilan de l'expérience post apocalyptique

Pour résumer simplement, j'ai adoré. Capturé, voire happé par le challenge que propose Sheltered, j'ai enchainé de nombreuses heures d'affilée comme un furieux. Pas de regrets, que du fun !

Si je devais critiquer pour le plaisir, je dirais qu'une fois tout débloqué au max (en incluant le camping-car), l'intérêt tombe... D'autant plus que le jeu n'est pas vraiment axé sur la rejouabilité. Un mode multijoueur ou de la coop aurait été top ! Peut-être pour une seconde édition Team17 !?

Est-ce que tu dois l'acheter ?
La réalisation impeccable, le gameplay et la durée de vie de ce jeu à petit prix me permettent de te répondre un grand OUI. Et pour ceux qui affectionnent les notes, je lui donnerai un bon 16/20 bien mérité.

BONUS : 10 astuces pour bien démarrer

Pour t'aider à survivre dans ton petit bunker vétuste, je t'offre quelques astuces issues de mon expérience de jeu. Bon jeu !

Bear-Grylls-approve-this-tips

  1. Éteint les lumières : elle n'apporte aucun bonus ni de malus en les éteignant. Du coup tu économises en essence. Bien entendu, une fois les problèmes d'énergie réglés tu peux te permettre d'éclairer a nouveau.
  2. N'effectue aucune amélioration. En début de partie, mis à part le boost sur la consommation du générateur, tout le reste est dispensable. Si tu te craft un jacuzzi, mais que tu ne peux pas en profiter parce que toi et ta famille êtes irradiés / tués / morts de faim / ou de soif... alors cela aura été vain ? Garde plutôt tes précieuses ressources pour te faire des citernes et bois un coup pour oublier ton jacuzzi.
  3. En priorité, craft un frigo ou un congélateur. Sans quoi il te sera impossible de conserver de la viande.
  4. En expédition, n'accepte personne dont les stats sont cachées. Les bonnes stats viendront frapper à ta porte.
  5. Soit misanthrope : Toujours au début, évite de recueillir plus de 2 personnes, voire aucune. Sauf si ses stats sont vraiment bonnes.
  6. Quand tu te seras bien installé, envoies tes amis en expéditions, et restes au chaud. C'est lâche, mais ça te préservera du ragequit quand ta famille aura été décimée... 3 fois ! 
    (╯°□°)╯︵ ┻━┻
  7. Troque toujours quand tu peux ! En effet, même si tu échanges un bidon d'essence contre un autre bidon d'essence cela t'apportera de l'xp.
  8. La forêt te protégera : car même si tu t'y déplaceras plus lentement en expédition, le taux de rencontre est plus faible.
  9. Les schémas tu béniras. Certains crafts se débloquent avec des schémas que tu pourras trouver lors de tes expéditions. Ceux-ci t'apporteront des bonus importants, comme un lit soignant les intoxications alimentaires ou une citerne qui se remplit automatiquement d'eau même par temps sec.
  10. N'oublie pas les paroles : I will survive !